ODEN, c’est l’histoire d’une fille, Marion, férue de cosmétiques et de sa maman, Isabelle, ingénieure agronome, qui remarquent que de nombreuses marques jouent sur la transparence et que le « made in France » n’a rien d’un véritable label qualité.
Ça, si vous suivez un peu, ce n’est pas une nouveauté. Assembler en France des ingrédients étrangers et y coller une étiquette « fait en France avec amour », c’est devenu le concept marketing de plein de marques branchées ces dernières années.
Pourtant la plupart du temps, aucun label ne certifie la qualité des produits ou une quelconque traçabilité.

J’ai commencé à utiliser des huiles végétales pour mon utilisation cosmétique en commandant sur Aroma-zone (comme tout le monde je pense).
Relativement peu cher, on y trouve de tout.
Ce qui m’a mis la puce à l’oreille, c’est quand j’ai pu comparer notamment la différence entre deux huiles essentielles : l’une venant de ce site, et l’autre issue d’un artisan. Rien à voir et pourtant, il s’agissait bien de la même plante !
J’ai continué mon enquête avec les huiles végétales et comment vous dire que le constat a été sans appel.

L’huile végétale de noisette

L’exemple le plus flagrant concerne l’huile végétale de noisette. J’aime les huiles végétales au fini sec, qui ont un fort pouvoir de pénétration et ne forme pas un film trop gras. L’HV de noisette est riche en acides gras insaturés (oméga 9) , Vitamine E et phytostérols. Elle est conseillée aux peaux mixtes à grasses, ainsi qu’aux peaux atones, en manque de force, de vitalité.
Tout ce dont ma peau a besoin donc.
Je m’étais procurée l’HV de noisette d’Aromazone : une huile jaune, neutre en odeur, qui était si fine et liquide que l’on aurait cru de l’eau !
Je l’ai utilisé plus de 4 mois sur ma peau au début de mon traitement Roaccutane avant de constater qu’elle n’avait strictement aucun effet. Ma peau tiraillait de nouveau une heure après l’application…

J’étais partie pour la finir, jusqu’à ce qu’ODEN me contacte et me propose gentiment de me faire tester leur HV de noisette ! Comment vous dire que je n’ai pas hésité un seul instant, d’autant que j’avais déjà vu passé des billets intéressants à son sujet.
C’est donc sans attendre que j’ai commencé ma nouvelle routine du soir et… oh, un bonheur !

Pour les non-experts, à quoi pouvons-nous d’abord nous fier pour reconnaître une huile végétale de qualité ?… À notre nez et à l’odeur !
L’HV de noisette ODEN sent la pâte à tartiner forte en noisettes et c’est un petit moment magique tous les soirs à l’application. Oui, j’ai essayé de la manger, elle est très bonne aussi.
Sa texture est douce, fine et soyeuse, c’est un plaisir à appliquer. Personnellement, j’en met une dizaine de gouttes mais ma peau est plutôt sèche avec mon traitement, sinon 4-5 gouttes suffisent.
Je l’utilise depuis bientôt 3 mois, et j’ai vraiment vu une amélioration de l’état de ma peau. Un confort et une douceur comme je n’avais jamais eu. J’ai également l’impression qu’elle a atténué mes cicatrices d’acné… Même ma dermatologue est étonnée que j’arrive à entretenir ma peau et à la garder bien « plumpy » malgré l’asséchemment des glandes sébacées !
J’aime beaucoup le flacon, en verre (écolo un jour…) mais j’aurai aimé une pompe plutôt qu’une pipette. Plus safe car j’ai toujours peur d’en renverser et que le packaging a mal vécu les voyages (produit qui coule).

Le mot de la fin…

Conquise. J’ai tellement apprécié cette huile, l’éthique de la marque, l’esprit « minimaliste » qui s’en dégage… Je pense qu’ODEN a réussi le pari de me faire passer aux huiles végétales ad vitam aerternam.
Il est certain que leurs huiles se situent dans les meilleures disponibles actuellement sur le marché. Le seul bémol d’après moi : il ne me semble pas que les plantes utilisées, bien que françaises et cultivées de manière raisonnée, soient certifiées bio… S’agissant d’une petite marque, je suppose qu’ils ne bénéficient pas encore d’assez de revenus pour payer et obtenir le label. Mais pour être franche, leur réussite est flagrante et je suis certaine qu’ils feront de nombreuses adeptes !
Me concernant, j’hésite à rester sur l’HV de noisette ou à en découvrir une autre….

 

Utilisez-vous des huiles végétales en soin ? Connaissiez-vous ODEN ?
N’hésitez pas à me le dire en commentaire !

– Mathilde

 

*Disclaimer – Cet article a été rédigé suite à l’envoi du produit par la marque, sans que cela n’altère la sincérité de son contenu. Je ne représente aucunement la marque et mes propos n’engagent que moi.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*