Le tricot et moi, c’est une histoire de famille. D’aussi loin que je m’en souvienne, ma grand-mère nous a tricoté des pulls, écharpes, bonnets, gilets…
C’est une experte, elle sait tout faire, avec en plus tout l’amour du monde. J’ai appris les bases du tricot grâce à elle. Ma maman tricote aussi, et je l’ai vu réalisé de petits ouvrages pour mes soeurs et moi.
Bref, je baigne dans la laine depuis petite. Et depuis l’an dernier, j’ai décidé de reprendre mes aiguilles et de faire vivre ce savoir-faire familial !
J’ai commencé avec un pouf réalisé grâce à un kit Phildar.
Pas mal pour débuter, mais méfiez-vous du gros diamètre des aiguilles et du coton qui n’ont pas le glissé du « tricot » classique.

Cette année, j’avais énormément envie d’une écharpe oversized rose. J’en avais trouvé une sur un site, mais une fois reçue j’ai été extrêmement déçue de la qualité pour le prix : 95€ !
Du coup, j’ai sauté dans ma voiture et suis allée acheter de la laine et des aiguilles pour réaliser moi-même mon écharpe tant désirée !

Je vous livre ici le tuto et des conseils pour la réaliser !

Matériel

  • 4 pelotes PHIL LOOPING (coloris Berlingot ici)
  • une paire d’aiguilles n°7

Tutoriel

(convient aux débutant.e.s)

Il faut savoir :
monter des mailles
tricoter en point mousse / endroit
Si ce n’est pas le cas, ces deux vidéos vous permettront d’apprendre ces pré-requis !

1- Commencez par monter vos 80 mailles.
Attention : n’oubliez pas de laisser l’équivalent de 10x la longueur de votre aiguille en fil, c’est avec ça que vous monterez votre premier rang.

2- Tricotez au point mousse, jusqu’à la fin de votre quatrième pelote.
Pour les changements de pelote, préférez le début d’un nouveau rang (vidéo ici).

3- Rabattez finalement vos mailles et réalisez les finitions en rentrant les fils dans votre tricot (vidéo ici).

Et voilà, votre écharpe est finie ! Vous pouvez maintenant la porter fièrement.

Il m’a fallu environ un mois pour réaliser cette écharpe, mais tout dépend du temps que vous y consacrez tous les jours.
Plus vous tricoterez régulièrement, plus vous serez fluide et moins l’on remarquera de « différences » dans le tricot (plus lâche, plus serré…) !

J’espère que ce petit tuto vous a plu, d’autres sont à venir (bonnet, éponge…)
N’hésitez pas à me montrer vos réalisations !

Mathilde

Total
1
Shares

2 commentaires

  1. Ma grand-mère tricotait beaucoup aussi, elle m’avait appris, mais j’étais plutôt nulle ^^ »
    Par contre, je me suis mise à la broderie depuis peu, j’adore pouvoir personnaliser des tote-bags ou des hauts simples ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*